Le verbe créateur

verbe-createur“Tu es une fainéante ! Tu es nulle !” Qui n’a pas entendu ces mots ? Qui n’a jamais été blessé par ces mots ? Mais savez-vous quel impact ces quelques mots peuvent avoir sur nous ?
Nous savons que le verbe est vibration, alors imaginons ce que nous absorbons lorsque nous sommes enfants ! Pourquoi enfant ? Tout simplement car à ce moment là, nous sommes encore dans une simplicité et une réceptivité pures et spontanées.  Il n’y a (encore) aucun calcul ni aucune manipulation en nous. Nous ne sommes que fraîcheur et candeur ! Simplement amour et tendresse !

Le Verbe créateur mal utilisé

Personnellement, j’ai été blessée par des mots durs. Parfois même, ils résonnent encore en moi, principalement lors d’une période de repos que me demande la Source afin d’accueillir les énergies et les nouveaux codes…. Alors, dans ces moments là, j’accueille ces émotions même si elles me perturbent tout de même quelques instants….

Remarquez comme ces émotions resurgissent précisément quand nous n’entrons pas dans les “cases” prévues par l’ego et le mental ! Je vous invite à regardez tout ça de plus près avec moi . Prenons en exemple la façon dont nous “gagnons” notre vie (déjà , lorsque l’on regarde ces mots et cette expression, on se demande pourquoi nous devons “gagner” notre vie, n’est-ce pas ? La vie n’est-elle pas un cadeau ? . Bref, chaque jour, nous allons travailler: travailler pour gagner de l’argent, pour pouvoir vivre et payer nos factures. Travailler pour être comme tout le monde, ne pas sortir de la norme. Mais alors, qu’en est-il pour celui qui a de l’argent sans forcément « travailler » comme le perçoit le mental ? Celui qui s’amuse ? Celui qui crée ?.

Vivre autrement, différemment

verbe-createurDepuis quelques mois maintenant, j’ai crée un site, j’écris des articles, je partage une page Facebook professionnelle sur laquelle je mets des posts journaliers…. Je propose des consultations; des connexions collectives… Des conférences et des ateliers  vont suivre… Et la nuit, lorsque les anges me soufflent : « Allez debout, il y a du boulot ! » J’y vais… Je me lève, “j’œuvre” différemment…
Et chaque jour qui passe, je me sens heureuse, heureuse de ce que je vis, heureuse de ce que je vibre. Je suis comme une enfant qui vit la Joie au quotidien ! Joueuse, farceuse et spontanée !.

La Vie, en retour, m’envoie de l’abondance, de façon inattendue et surprenante ! Ce qui me permet encore plus de vivre tout cela dans un grand éclat de rire et de bonheur avec simplement en moi, l’envie de partager et l’envie d’essaimer (l’image qui m’apparaît est celle d’une fleur de pissenlit ! ).

Et pourtant, sournoisement, le smiley «rouspéteur» et moraliste (c’est ainsi que je me représente la personnalité) me répète : « Regarde, tu ne fais rien ! Tu ne travailles pas !  Les autres, ils se lèvent tôt ! Ils vont pointer ! Ils ont une fiche de paie !…. ».
C’est vrai que j’ai un rythme agréable, un bel environnement et des relations sympathiques  et je paie mes factures et mon loyer sereinement !… Mon réveil sonne toujours, mais plus de la même façon… Mais parfois, sournoisement, je sens la culpabilité et les mots de découragement et de dénigrement qui reviennent : «  T’as vu, t’es une fainéante ! ».
Pourquoi ma personnalité me rappelle tout ça régulièrement ? Tout simplement parce que je vis aujourd’hui hors des sentiers battus. En tout cas hors des sentiers connus par la personnalité !

Rester connecter pour utiliser le verbe créateur

Alors, le verbe étant créateur, chaque jour qui passe, je demande à mes anges de me permettre d’avoir des mots pour exprimer ce qu’est ma vie d’aujourd’hui, au quotidien ! Terminé pour moi les mots “salaires”, “travail” ou “heures supplémentaires”….mais place au jeu, à la créativité, à l’amour, à l’abondance, au partage, à la prospérité, à la connexion, à la douceur, à la guérison, au partage, à l’équilibre, au rire, au bien -être….La liste ne peut pas avoir de fin !

verbe-createurEt pour faire taire ma personnalité, je suis en connexion 24H/24H (enfin j’essaie) et j’y veille. Car sinon, le malaise s’installe vite en moi ! Je communique continuellement avec la fratrie Lumineuse ; tous mes écrits sont en écriture inspirée ! Je suis en connexion collective régulièrement, en soin, en apprentissage….

Bref, tout cela est continuel, non soumis à un horaire ni à un contrat “matière” ! Mais pour mon mental, cela ne se quantifie pas et surtout rien n’est “sous contrôle” ! Et  c’est cela qui le dérange !

Pourtant, l’abondance , je la vis à chaque instant, chaque moment vécu dans l’instant présent  en ressentant de tout mon Être sa saveur et sa splendeur !

Et quand le smiley râleur et dénigrant se pointe, je lui dis : «Là, dans le moment présent, comment te sens-tu ? Qu’est ce qui ne va pas ?  Et comme il ne sait plus quoi répondre, il me laisse tranquille et je peux alors profiter de la Vie et des cadeaux que la Source m’offre !

Alors, merci et gratitude au souffle de la Vie et de l’Amour….