Libération des mémoires cellulaires

liberation-memoires-cellulairesLa mémoire cellulaire est ce qui nous constitue. Nous sommes pleins de cellules O et chacune de nos cellules est remplie de ce que nous sommes : nos souvenirs, nos croyances, notre généalogie, nos vies (sur tous les plans et toutes les incarnations, aussi bien hier que demain), nos douleurs, nos maladies, notre enfance, etc…. C’est pourquoi, à force de souvenirs douloureux, nos cellules peuvent être bloquées : l’énergie ne circule plus comme elle le devrait. Et souvent, des malaises, voir des maladies apparaissent.

Travail de libération des mémoires cellulaires

En s’abandonnant à l’Intelligence de la Lumière, nos cellules s’ouvrent et accueillent la Lumière. Cela permet à la densité  d’être moins opaque voire d’être dissoute totalement. Tout dépend de l’imprégnation de la difficulté à surmonter car selon notre chemin, nous avons des blocages plus ou moins difficiles et plus ou moins nombreux. Il est donc nécessaire de procéder par étape.

travail-liberation-memoires-cellulairesPrenons l’exemple d’un arbre : si vous souhaitez le déraciner, vous n’attaquez pas directement la racine mais vous commencez par l’élaguer. Ensuite, une fois “allégé”, vous pourrez atteindre la racine. C’est pareil pour nous, êtres humains !

De plus, selon nos croyances et notre confiance en la vie, la libération des mémoires cellulaires se fera plus ou moins facilement. Il faut dans ce cas un peu de patience et persévérance !

Le travail de libération des mémoires cellulaires s’effectue grâce à :

  • un mantra : le mantra permet à notre mental d’être déprogrammé. Quand vous le prononcez, votre “Soi Lumineux” peut “ÊTRE” et ainsi aider à la libération.
  • une respiration : la respiration permet d’être dans le moment présent et uniquement le moment présent. Le souffle de vie est dans le moment présent.
  • la connexion à Soi (moment présent) : se poser dans son chakra du cœur*(voir schéma) permet de laisser la libération des mémoires cellulaires s’effectuer sans intellectualiser.

Nos différents corps

corps-subtil-2Nous sommes constitués d’un corps physique certes, mais aussi de corps subtils :

  • Le Corps Éthérique
  • Le Corps Émotionnel
  • Le Corps Mental
  • Le Corps Astral
  • Le Corps Causal
  • Le Corps Christique
  • Le Corps Divin

Tous ces corps sont imbriqués et dépendent les uns des autres. C’est pourquoi, il se fait une réaction en chaine de l’un à l’autre lorsque nos cellules rencontrent des blocages.

La libération des mémoires cellulaires : l’anti-virus !

Dans le corps émotionnel, nous pourrions dire qu’il y a comme des “virus”, à l’image de ce que l’on peut trouver dans un ordinateur. Ils pénètrent le corps émotionnel et bloquent, paralysent petit à petit tout le “système”, tous nos autres corps. Ces virus peuvent à la base avoir différentes formes : une vision, un contact, une expérience, etc….qui génère de la peur. Lorsque nous somme dans la peur, nous “bloquons” tout. Ce blocage finira par se déposer dans notre corps physique. Et plus de blocages s’accumulent, plus nous manifesterons de difficultés telles que colère, haine, peur ou encore jalousie. Et plus nous sommes dans la réactivité de ces “virus”, plus nous fabriquons de douleur, de maladies, de malaises. Bien sûr, cela est inconscient.

memoires-cellulairesCes “virus” expliquent aussi l’effet miroir que nous vivons parfois dans nos vie, avec certaines personnes et certaines situations. En effet, si vous rencontrez quelqu’un “porteur” des mêmes virus que vous, vous vivrez un effet miroir. Vos virus sont ressemblants, ils se reconnaissent et surtout ils s’interpellent. Vous pouvez ainsi vivre des situations très inconfortables afin de comprendre les “virus” que vous portez pour pouvoir vous en libérer. Et moins vous supportez une personne ou une situation, plus elle allume vos virus !

La libération des mémoires cellulaires est tout simplement “l’anti-virus” ! Elle permet de se libérer de tous ces blocages (conscients et inconscients) et d’ÊTRE soi totalement. Notre travail à tous consiste à se libérer par la connexion. C’est pourquoi il est important de mettre du sens dans ce que nous vivons et d’être honnête et transparent avec soi. Cela permet de percevoir ces fameux “virus” et de réussir à s’en libérer plus rapidement et plus facilement.

Notre corps nous parle (voir Lise Bourbeau). A nous de l ‘entendre, d’être curieux et de le libérer.

Concernant les enfants

  • entre 0 et 7 ans : l’enfant intègre les fréquences de la maman. En tant que maman, nous représentons le côté féminin, nous envoyons des signaux à nos enfants. Les enfants sont en osmose totale avec les fréquences de leur maman. Ils sont donc aussi confrontés à ses “virus”.
  • entre 7 et 14 ans : l’enfant intègre les fréquences du papa. Idem que pour la maman, mais ce sont des signaux du côté masculin.

Par la suite, l’autonomie se met en place. C’est à dire que l’enfant poursuivra son travail de conscience mais les fréquences des parents n’interviennent plus.

Il est donc intéressant pour les parents de libérer les mémoires inscrites dans leurs cellules car cela permet à l’enfant d’être plus léger. En effet, si les parents ont effectué un travail de libération des mémoires cellulaires sur eux-mêmes, les enfants n’en seront pas impactés. Car tout est en lien microcosme et macrocosme. L’enfant n’a pas besoin de fabriquer des comportements ou des maladies pour avancer dans son chemin de vie.

enfants-liberation-memoires-cellulaires