Corinne Heyberger

Je m’appelle Corinne et pour sentir qui je suis aujourd’hui, je vais (en résumé) vous Corinneparler de mon chemin d’évolution.

Je suis née dans les années 60 dans une famille comprenant une fratrie de 6 enfants. Mon enfance fut difficile mais une force intérieure a toujours été présente en moi. Depuis petite, je suis en recherche. Mais qu’est-ce que je cherchais ? A l’époque je ne le savais pas moi-même….

La lumière au milieu du chaos

Ma vie s’est déroulée avec en moi, toujours présentes, la dépression et la destruction. En 1991, après de multiples excès et tentatives de suicide, j’entreprends de démarrer une analyse. Reviennent alors à la surface des épisodes douloureux de ma vie. J’en souffre à tel point, qu’une nuit, je décide de quitter ce monde : j’ai alors avalé un cocktail de médicaments et je me suis endormie … Mais dans la nuit, une lumière m’a réveillé. Je l’ai regardé, comme hypnotisée. Combien de temps est-ce que cela a duré ? Je ne sais pas. Mais ce que je sais, c’est qu’au matin, non seulement je me suis bel et bien réveillée, mais que j’avais en plus, à l’intérieur de moi, une force et une certitude à toute épreuve : à partir de ce moment, j’allais me relever ! Je ne savais pourtant pas nommer ce qui m’était arrivé : Dieu m’était-il apparu ?

corinne-heybergerQuelques années plus tard, dans le courant de l’année 2000, une amie me parle de Reïki et me propose de me faire un soin. Curieuse, j’accepte. Cela m’a beaucoup plu. J’ai alors, par l’intermédiaire de cette amie, découvert un groupe de personnes effectuant des soins Reïki. Mais, je ne les ai pas longtemps côtoyé car je m’y sentais mal à l’aise : le coté “impersonnel” du groupe me déplaisait.

Un peu plus tard, cette même amie m’a présenté un couple qui animait des rencontres Reïki et qui proposait des initiations. Et c’est ainsi que j’ai démarré, un peu plus consciemment, mon chemin d’éveil. Quelle joie de rencontrer des personnes qui comprenaient mon langage et ressentaient les choses comme moi ! Je mettais enfin des noms sur ce qui se passait en moi, je commençais aussi à découvrir mon potentiel et à approcher une autre façon d’être, basée sur l’amour. J’ai passé les 4 niveaux et la maîtrise de Reïki Usui, heureuse de pouvoir donner des soins et de ressentir toute cette force lumineuse en moi.

Par la suite, j’ai continué mon cheminement, plus assidûment selon les expériences de la vie et les marches à gravir.

La transmutation grâce à mon fils

Un de mes enfants ayant de gros problème d’asthme, je ne savais plus quoi faire pour l’aider et l’épauler. Il avait 9 ans. J’ai alors téléphoné à une amie qui canalise un guide et travaille avec les anges. Elle me suggéra que, peut-être, c’était moi qui favorisait le mal-être chez mon fils (par un effet miroir). Mon orgueil dans la poche et prête à tout pour aider mon enfant, j’ai pris rendez-vous avec elle et c’est à ce moment là que j’ai découvert « la transmutation ».

Au bout de quelques semaines, mon fils , qui ne savait pas le travail que j’avais démarré, me dit qu’il se sentait mieux “dedans” et qu’il respirait mieux aussi. Quelle surprise pour moi : ça marchait ! Je lui parle alors de la transmutation et de ce qui en découle….sa réponse est simple et déconcertante ; «  et bien , continue !  » Ce que j’ai bien sûr fait. J’ai alors appris la transmutation  d’abord par des symboles, puis avec la flamme violette de St Germain.

Un apprentissage permanent

corinne-heyberger-energeticienneDepuis,  mon chemin d’évolution se poursuit , d’apprentissage en apprentissage, d’expériences en expériences, d’enseignements en enseignements et de rencontres en rencontres. Aujourd’hui , mon potentiel s’accroît. Je poursuis un travail intérieur (qui prend la forme d’un dialogue avec les Êtres de lumière), je diffuse autour de moi et j’aide ceux qui le veulent. Jusqu’à présent timidement, par le bouche à oreille mais la création de ce site m’aide aujourd’hui à extérioriser afin de pouvoir aider plus de monde.

Corinne , transmutation des mémoires cellulaires

Mes supports actuels sont : le mantra, la transmutation, la flamme violette de St Germain. Il m’arrive selon besoin de faire des soins ” énergie vitale ” quand la personne est bloquée dans son émotionnel. A présent je travaille en lien direct avec la Source et j’agis en fonction de ce que la Lumière impulse. Je suis un canal, simplement. Ma pratique se modifie chaque jour en fonction du travail intérieur que j’effectue. Plus j’avance, plus elle se simplifie.

Je suis également membre d’une association qui met en place annuellement un week-end bien-être et santé. Et ma première conférence a eu lieu en juin de cet année. (2014)

Il m’est encore difficile de diffuser plus large , mais je me rends compte quotidiennement à quel point “on” me pousse à sortir de ma réserve pour rejoindre tous mes Frères et Sœurs de lumière qui œuvrent déjà en aval pour nous permettre d’être nourris et de nous éveiller à la Lumière.

C’est ce qui m’incite ce jour à créer ce site, à écrire cette page et à la diffuser. Je souhaite avant tout m’exprimer pour que d’autres puissent s’exprimer à leur tour.