Laissons aller notre imaginaire

Et oui, dans une étape d’évolution et de bien être , laisser aller notre imaginaire est un passage libérateur . Nous n’osons pas laisser notre imaginaire s’envoler car nous sommes enfermés dans des carcans , des formatages qui nous empoisonnent et nous emprisonnent .

Laissons aller notre imaginaire !

Alors comment se laisser aller ? Comment laisser l’enfant que nous sommes aussi , rêver ? Créer ? Faire son scénario  tout en étant bien ancré dans l’ ici et maintenant ?  Dans le moment présent ?

Au fil de mon évolution , lorsque je regarde le chemin parcouru , je me dis : ” oui, pas mal ! ” et je mesure la différence , cela me fait sourire . En effet , que de chemin depuis que j’ose de plus en plus laisser ma joie, ma douceur, mon imaginaire aller à sa guise , quand l’impulsion est là ! Que le regard que les autres posent sur moi ne me blesse plus !

Là ou Je Suis, j’exprime si j’ai envie . Je laisse aller . Comme une énorme cour de récréation où tout est permis ! Car soyez en sûr , toute la Joie et le Rire sont permis ! La Joie d’Être ! La Joie de voir les oiseaux créer leur nid ! Le rire devant des situations drôles et burlesque . Pas  le rire moqueur  et  vaniteux , non . Le rire du Cœur lorsque  je regarde et je vois dans les nuages des laissons aller notre imaginaireanimaux , des anges … ! Je me promène dans la nature et je me sens si bien que cela me donne envie de tourbillonner et de danser ! Le rire parce que mes mots sortent tout embrouillés et que personne ne comprend ( et moi non plus d’ailleurs ) . Voilà la simplicité d’Être , de ressentir , de remercier pour le bien être et la douceur de vivre .

Mon imaginaire déroule le scénario selon mon état d’esprit . Est – ce  la personnalité ou l ‘Être Lumineux qui a les rênes ?  Je ressens  vite la différence .

Qui a les rênes ?

Quand je suis en harmonie et alignée avec le Divin, chaque instant est doux et évolutif . Quand je laisse aller mon regard et mon cœur, c’est doux et beau . Ma vie se déroule tranquillement même si elle est jalonnée d’expériences .

Quand mon mental s’insinue, de suite du calcul, du lendemain, des questions, des doutes ,…. Pas du tout la même ambiance ! Alors en moi , je mets le panneau STOP  et je demande à chacune de mes cellules d’ accueillir à la place de l’Amour et de la Lumière . Je visualise l’Amour et la Lumière et je remercie la Source de cette nouvelle possibilité qui m’est offerte . La possibilité de laisser mon imaginaire créer ce qui me rassure et m’apaise .

C’est cela laisser aller notre imaginaire . C’est ressentir quand nous dévions de notre zone de confort pour aller dans le compliqué . A nous de redresser le plus rapidement possible  la barre et de s’imaginer dans une sphère de Lumière , de douceur , protégés et aimés . Et la tempête se calme en Soi, nous sommes le capitaine de notre imaginaire !

Osons imaginer !

Alors , au dubitatif qui se dit ” Oui,  , bien voyons  ! ” Et je sais qu’il y en a … Et bien plutôt que de narguez, essayez ! Mettez en route votre imaginaire non pas pour créer des choses compliquées et manipulatoires mais simplement de la Joie et du Bien Être .

Chaque jour un peu plus ; chaque jour créons notre confort dans notre Cœur . Laissons aller notre imaginaire et soyons les dessinateurs de nos vies . En faisant cela, nous expérimentons laissons aller notre imaginaireune autre palette de nous .

Le changement vient de l’intérieur . Microcosme-macrocosme . C’est possible de regarder en Soi et d’y mettre des scénarios drôles ; doux; rigolos ; positifs et de laisser ces vibrations émettre à l’extérieur de Soi .

De prime abord, personne ne le sait ” dehors ” mais en nous , nos cellules le savent et baignent dans des vibrations confortable  et pleine  d’Amour . Nos cellules peuvent se détendre et accueillir le Divin qui trace un chemin de Joie et d’Allégresse .

Quand une situation difficile ou douloureuse apparait , accueillons la en nous.  Regardons la . Aimons la et imaginons que nous envoyons  des particules de Lumière à cet endroit ; sur cette douleur ; vers cette souffrance . Amenons de la douceur . Cela ne veut pas dire nier la difficulté mais c’est accepter la difficulté . Accepter les parts d’ombre et plutôt que de les affronter et bien les accueillir  et les libérer . Par le biais de la transmutation , ou une baguette magique qui envoie des jets d’étincelle de lumière ….

Jouons ; créons ; imaginons !

Laisser aller notre imaginaire c’est tout cela . alors expérimentons ! Ayons confiance dans cette façon d’Être afin que doucement , nous puissions ressentir en nous , la puissance de notre imaginaire et de tout ce que cela peut engendrer de bien être insoupçonné .

Ne vous découragez pas si cela n’est pas manifeste immédiatement, car cela fait des éons que Laissons aller notre iamginairenous fonctionnons avec des schémas calculateurs et manipulateurs bien souvent inconscients .

Laissons le temps à nos cellules d’accueillir cette différence d’Être . Laissons nous le temps d’agir de cette nouvelle façon le plus souvent possible pour que cela devienne une habitude constructive et évolutive . Mais utilisons et essayons …. En confiance …. En conscience !

La voie de notre imaginaire est une voie permettant de vibrer avec son Enfant intérieur . De laisser cette vibration du Cœur émettre et nous accompagner vers notre temple intérieur protecteur et rempli d’Amour .

Bienvenue à tous ,

Corinne

4 réflexions sur « Laissons aller notre imaginaire »

  1. CHEDMAIL Laurence

    bonjour Corinne,

    merci pour cet article qui me confirme bien ce que je ressens (de sourire dès le réveil, l’envie de rire sans raisons particulières, d’être dans la joie, avoir envie de danser, et faire jouer son imaginaire).
    bisous à toi mon guide

    1. Corinne Auteur de l’article

      Merci , merci !
      Il est vrai que laisser aller son imaginaire peut paraitre saugrenue mais pourtant si agréable n’est ce pas ?
      A bientôt et belle route
      Corinne

  2. Maeleen

    Merci Corinne,
    ça me rebooste de lire ce texte qui rejoint celui de Lulumineuse et son écran mental 🙂
    Je vis longtemps avec cette grosse difficulté à imaginer, à me laisser aller… Lâcher prise est mon travail sur ce domaine pour me libérer 🙂
    Namasté…

    1. Corinne Auteur de l’article

      Bonjour Marie
      C’est vrai qu’en tant qu’adulte , nous fermons notre imaginaire par peur , bien souvent , du ridicule .
      Pourtant , laisser l’imaginaire ouvre la porte à la multidimentionnalité .
      Bon courage dans votre démarche et ….. osez !
      Paix en vous

Les commentaires sont fermés.